Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

La musique rapproche la jeunesse euro-arabe ensemble

La musique rapproche la jeunesse euro-arabe ensemble

«La musique va au-delà de la langue. Elle ouvre un espace de communication et de dialogue », a déclaré Ahmed Remo, le directeur général du groupe de musique Karakeeb de l'Égypte avec passion. «Être exposé à différents horizons musicaux est une expérience enrichissante."

Remo et Karakeeb ont pris part à la fin de L'expo euro-arabe musique de jeuness de 2012, organisée à Chypre en partenariat avec la Fondation Anna Lindh. Elle a réuni plus de 200 jeunes musiciens de plus de 30 pays différents à travers le monde arabe et l'Europe pour quatre jours d'ateliers, séminaires, concerts publics en plein air, laboratoires de musique et plus encore!

«L'idée était de connecter les musiciens, de leur fournir une scène - physique et virtuelle - pour leur donner une voix pour parler et discuter», a déclaré Nenad Bogdanovic, directeur exécutif du Mouvement Culturel Epilogi, à Chypre - le principal organisateur de l'Expo.

Il a ajouté que le projet visait également à fournir aux jeunes musiciens de nouvelles connaissances sur eux-mêmes et les autres »pour les encourager à apprécier eux-mêmes, leur art et leur profession et donc à respecter les autres et l'altérité."

Remo et les membres de la bande Karakeeb, dont l'âge varie entre 20 et 25 ans, se tenait comme une réalisation de ce que Bogdanovic avait décrit! Leur expérience dans l'Expo a poussé en avant leur carrière musicale.

«Il s'agit de traiter avec différents horizons musicaux et de construire des connexions avec des bandes et des gens que nous n'aurions pas rencontrés si ce n'était pas pour l'Expo», a déclaré Remo.

L'Expo Euro-Med de musique des jeunes a remporté une subvention de la Fondation Anna Lindh dans le domaine de la culture comme une vitrine unique de la façon dont la société civile utilise la musique comme un outil puissant pour le changement social, la résolution des conflits, la diffusion des connaissances et de sensibilisation. Outre les musiciens indépendants, 24 bandes d'Autriche, Belgique, Croatie, Chypre, l'Égypte, l'Estonie, la Grèce, la Hongrie, la Jordanie, la Lituanie, la Serbie, la Suède et le Royaume-Uni.