Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

La Fondation Anna Lindh condamne le court-métrage « Fitna »

sam, 29/03/2008 - 02:00 -- admin

Communique de Lucio Guerrato, Directeur Exécutif de la Fondation Anna Lindh

La Fondation Anna euro-méditerranéenne Lindh pour le Dialogue entre les Cultures déplore sans aucune réserve la mise en circulation du court-métrage "Fitna" par Geert Wilders, parlementaire hollandais d’extrême droite.

La Fondation considère son contenu comme un amalgame trompeur d`images extrêmes et de contenus abusifs, visant à discréditer la religion islamique.
Il faut être bien clair dans cette affaire. Il ne faut pas opposer stérilement, comme ce fut le cas à l’occasion des polémiques soulevées lors de la publication des caricatures sur Le Prophète Mahomet deux principes parfaitement légitimes : d’une part le principe de liberté d’expression, et d’autre part le respect des principes et des croyances d`autrui, le résultat étant des accusations réciproques d’intolérance. En réalité, la vraie intolérance est celle de vouloir obliger l’autre à accepter ce qu’il ou elle considère comme moralement offensif.

Par ailleurs la mise au ban du court-métrage de M. Wilders n’a rien à voir avec le principe de liberté d’expression. Son contenu, les racines politiques de ses auteurs, le message qu’il véhicule, montrent que le seul but qui y est poursuivi est celui d’attiser des sentiments de haine religieuse. Pour de telles raisons la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le Dialogue entre les Cultures estime qu’il faut condamner sans réticences l`œuvre de M. Wilders, comme elle condamne et condamnera toujours toute action, qu’elle soit violente ou verbale et quelle que soit son origine, lorsqu'elle vise à mettre en danger la coexistence entre individus et communautés de différente appartenance nationale ou religieuse.