Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

La ‘Semaine Young Arab Voice’est lancée à l’échelle régionale

mer, 13/03/2013 - 02:00 -- admin

Alexandrie (Egypte): La première ‘Semaine Young Arab Voices’ vient d’être officiellement lancée, avec des activités de débats qui se dérouleront simultanément entre l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, la Libye, le Maroc, et la Tunisie, du 11 au 17 mars 2013.

L’événement a démarré ce weekend à Ismaïlia (Egypte) par une formation régionale autour des ‘débats et médias sociaux’, qui a rassemblé vingt-six jeunes activistes spécialisés dans les médias sociaux et le journalisme citoyen ayant pris part au programme Young Arab Voices dans les six pays participant. La formation, qui s’est déroulée sur trois jours, a permis à ces jeunes de débattre des manières d’amplifier l’impact de leurs activités de débats au travers des médias sociaux.

Pendant les prochains jours, des débats sont programmés dans différents lieux à travers la région; il s’agit de débats publics sur le rôle de la jeunesse dans la conception de politiques publiques locales dans les villes marocaines de Khouribga, Azilal et BeniMellal, un débat public à Alger, une formation destinée à des étudiants du cycle secondaire dans la ville algérienne de Souidanieh, un débat de personnalités dans la capital Libyenne, en présence du Président du Conseil National de Transition, deux débats publics dans les villes du Caire et d’Ismaïllia (Egypte), un débat sur deux jours et un débat sous forme de battle de slam rap à Alexandrie, et enfin une compétition de débats sur trois jours à Tunis – Tunisia Boxing Day – au cours de laquelle l’ensemble des clubs de débats du programme YAV en Tunisie seront en compétition pour remporter le titre de Meilleur Club de Débat de Tunisie. Des clubs de débats d’Egypte, de Libye, d’Algérie et du Maroc seront invités à assister à l’événement en Tunisie.

S’exprimant à Ismaïlia, M. Saif El din Hamdan, Rédacteur en Chef d’Aswat Masriya de la Fondation Reuter Thomson, a déclaré : ‘C’est une grande opportunité de rencontrer et de se mettre en lien avec un groupe de représentants aussi brillants de la jeunesse arabe. Nous avons tâché de leur présenter ce qui pourrait bénéficier à leurs travaux de débats, et en retour nous avons pu en savoir un peu plus sur les attentes de leur génération. Je prévois un avenir prometteur à chacun de ces jeunes.”

Amel Baseikri, du Club Libyen de Débats de Benghazi, a quant à elle déclaré : ‘Nous avons travaillé dur pour promouvoir la culture du débat en Libye. Pour nous le débat n’est plus une compétence, c’est devenu davantage une passion. Au cours de cette formation, nous avons appris à mieux utiliser les médias sociaux pour atteindre et impliquer plus de personnes, car ces médias sont devenus la voix de beaucoup de jeunes gens.’

Le programme ‘Young Arab Voices’ a été lancé conjointement en 2011 par la Fondation Anna Lindh et le British Council, en réponse aux changements politiques et sociaux historiques qui ont pris place à travers le Monde arabe. L’objectif de ce programme est de former des jeunes aux techniques du débat et de faciliter la participation des jeunes dans des nouveaux processus de transition démocratique et de réforme. Ce programme a permis la création de clubs de débats dans une grande variété de cadres, qu’il s’agisse d’écoles, d’universités, de centres culturels ou d’ONG de terrain. 'Young Arab Voices' est soutenu par la Commission Européenne et par la Ligue des Etats Arabes et cofinancé au travers de l’Initiative du Partenariat Arabe du Ministère Britannique des Affaires étrangères.