Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

L’Annonce des Gagnants des Prix de Journaliste 2014 d’Anna Lindh

jeu, 16/10/2014 - 11:18 -- Haitham Samy

Des prix reconnaissant les reportages de qualité confrontant la violence et la régression culturelle sans précédent dans la région Méditerranéenne

LONDRES (16 OCTOBRE 2014) — La Fondation Anna Lindh a annoncé les gagnants du Prix de l’Anna Lindh Journaliste Méditerranéen 2014, le prix régional éminent des médias pour les reportages à travers les cultures et concernant les questions de la diversité culturelle et le changement social. 

Accueillie par la Fondation Thomson Reuters à Londres, la remise des prix a réuni plus de 100 représentants des médias et de la Société Civile de toute la région Méditerranéenne. Les gagnants ont été reconnus pour des reportages courageux de haute qualité du Moyen Orient exposant les réalités sociales derrière les grands titres sur l’extrémisme, la crise sociale et sur la régression culturelle. Une récompense spéciale a été accordée pour le thème de « la diversité des visages de l’intolérance dans la région Euro-Méditerranéenne ».

Ayman Mohyeldin, un journaliste égypto-américain travaillant pour NBC, a reçu le Prix Spécial du Jury International pour journalisme exceptionnel. Ayman a été reconnu pour son travail de couverture au front  des crises régionales, y compris l’État Islamique et la Guerre de Gaza, outre les défis suivant les soulèvements sociaux arabes historiques.

Tim Sebastian, Président du Jury et journaliste renommée mondialement, a déclaré : « Dans le contexte actuel du Moyen-Orient, nous avons besoin plus que jamais d’introduire les autres face de nos histoires (..). Ceux-ci représentent des difficultés et ont besoin de temps ; les gens ont désespérément besoin de cette lumière que les journalistes apportent en éclairant des endroits de plus en plus effrayant et sombres ». 
Lire le discours complet :

http://www.annalindhfoundation.org/fr/nouvelles/tim-sebastians-journalis...

En acceptant son prix, Ayman Mohyeldin a dit : « Ce prix est dédié aux journalistes qui ont dédié leur vie cette année à raconter les histoires et qui ont courageusement travaillé pour atteindre la vérité au-delà du chaos et de la complexité des évènements de la région. C’est un honneur de recevoir une telle reconnaissance de la part d’une institution qui cherche à surmonter les divisions dans notre région qui sont plus profondes que jamais ».

André Azoulay, le Président de la Fondation Anna Lindh, a déclaré : « Nous avons été collectivement muets pour trop longtemps aux réalités tragiques qui se déroulent dans notre région commune. Dans ce contexte, la Fondation et ses partenaires se sont engagés plus que jamais à assumer la responsabilité de rechercher la vérité et à signaler qu’une autre Méditerranée est possible ».

Les autres projets gagnants comprennent:

  • Télévision: “Gaz lacrymogène et Graffiti”, un reportage par Ta-Sabine Kuper-Busch (Allemagne) sur TVN
  • En ligne: "Godot Arrive à Sarajevo", une pièce en ligne pour le New York Times par Srecko Horat (Croatie)
  • Radio: “L’Amour Interdit en Egypte", produite pour BBC en Arabe par Ali Gamal El-Deen (Egypte)
  • Presse: “Sans un Dieu”, publié à The Outpost et écrit par Khaled Diab (Belgique / Egypte)
  • Thématique: "Lampedusa, La Tragédie", publié par Federica Araco et Nathalie Galesn sur BabelMed, et “Lettres d’amour de l’intérieure d’une prison syrienne” par Rym Tina Ghazal dans le Huffington Post

Le Prix de Journaliste Méditerranéen vise à récompenser les productions journalistiques exceptionnelles et contribuer à une meilleure compréhension de la diversité des cultures dans la région Euro-méditerranéenne. Il promeut le rôle positif joué par les journalistes dans la couverture équilibrée et informée des questions culturelles dans la région.

Le jury international 2014 était présidé par Tim Sebastien, journaliste de télévision réputé et fondateur des Nouveaux Débats Arabes. Le jury international était composé de grands professionnels des médias, y compris : Michael Thoss, Directeur Général de la Fondation Allianz ; Naglaa El-Emary, spécialiste des médias et professeur  en BUE ; Robert Parsons, Directeur de la Rédaction du contenu anglais à France ; Pier Luigi Malesni, Secrétaire Général de la pf COPEAM ; Hatim Bitoui, journaliste à Ashark Al Awsat ; Gisel Khoury, président de la Fondation Samir Kassir ; et Rania Abouzeid, Correspondant de The Time et un ancient journaliste gagnant du concours de Journalisme. Ainsi, André Azoulay, le Président de la FAL et Conseiller du Roi du Maroc, a présidé le prix global et André Claret, Directeur Exécutif de la FAL, a agi à titre de Secrétaire du Jury.

À propos de la Fondation Anna Lindh:

La Fondation Anna Lindh travaille à travers la Méditerranée pour combler les fossés culturels et promouvoir des programmes communs entre les acteurs de la société Civile de la région face à l’intolérance et la xénophobie. Travaillant de son siège international à Alexandrie, en Egypte, la Fondation gère le plus grand réseau méditerranéen des ONG consacré au dialogue régional et agit comme un observatoire des tendances des relations interculturelles et le changement social.

La Fondation Anna Lindh est cofinancée par l’Union Européenne et les 42 pays de l’Union pour la Méditerranée.