Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

Les sociétés prospères seront interculturelles, ou ne seront pas

jeu, 15/10/2015 - 10:39 -- Press Office

La Fondation Anna Lindh présente son initiative « Le dialogue interculturel face aux défis environnementaux » (DICDE) à quelques semaines de la Conférence Paris Climat 2015 (COP21)

Paris (15 octobre 2015) – La Fondation Anna Lindh (FAL) a présenté, aujourd’hui à l’Assemblée nationale française et en partenariat avec le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée (UpM), son initiative « Le dialogue interculturel face aux défis environnementaux » (DICDE). Le forum de la Fondation Anna Lindh, intitulé « Dialogue interculturel et coopération pour une Méditerranée durable », a permis d’exposer le travail effectué par les organisations membres de la FAL dans le domaine du changement climatique et du dialogue interculturel. Le forum a été le cadre de riches discussions consacrées au développement de plusieurs initiatives concrètes, qui ont notamment pris en compte l’organisation, après la COP21 en France, de la COP22 au Maroc en 2016.

Plusieurs experts du dialogue interculturel et du changement climatique, issus de toute la région euro-méditerranéenne, se sont rassemblés à Paris pour faire la démonstration que le dialogue interculturel peut directement contribuer à la formulation de solutions pérennes en réponse au défi commun du changement climatique, aux niveaux régional, national et local. Plus d’une centaine de participants, représentants de la société civile d’Algérie, d’Égypte, de Finlande, de France, d’Italie, de Jordanie, de Palestine, de Slovénie, de Tunisie et du Royaume-Uni, étaient également associés à l’événement dans le but d’éveiller les consciences sur le rôle crucial que le dialogue interculturel – parce qu’il crée des ponts entre les individus et les nations – peut jouer pour répondre aux défis environnementaux en Méditerranée et sur l’ensemble de la planète.

La Fondation Anna Lindh considère que les défis environnementaux, causés par le changement climatique, sont critiques et doivent être urgemment relevés pour assurer le développement durable et le futur prospère de la région euro-méditerranéenne. Cette initiative, qui sera également défendue à l’occasion de la Conférence Paris Climat 2015, établit le dialogue interculturel comme une composante stratégique qu’il convient d’intégrer à la prise de décision et à la mise en œuvre des mesures de lutte contre le changement climatique, pour la prévention et la résolution des conflits, le renforcement de la cohésion sociale et la gestion des ressources.

Suite à cet événement, la Fondation Anna Lindh établira un forum permanent pour permettre les échanges d’informations et d’expériences réussies sur les enjeux relatifs au dialogue interculturel et au changement climatique. Cet espace de discussion réunira l’ensemble de ses membres, qui seront également encouragés à davantage intégrer la dimension climatique et environnementale à leurs différents projets relatifs au dialogue interculturel.