Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

Un hommage exceptionnel à André Azoulay à Essaouira

jeu, 18/12/2014 - 00:14 -- Haitham Samy

La Fondation Anna Lindh a célébré André Azoulay qui finira son mandat comme président de la Fondation à la fin de ce mois dans sa ville natale Essaouira au Maroc, en présence de représentants de différents organes de la Fondation, plus de 100 acteurs de la société civile et de journalistes.

« Même si nous regrettons le manque d’espace donné à la coopération Euro-méditerranéenne dans les agendas politiques, je suis toujours convaincu que le destin commun finira par s’imposer au-delà des craintes et des fractions qu’on  témoigne chaque jour sur les deux rives de la Méditerranée », a déclaré André Azoulay, lors du débat organisé à Dar Souiri visant à déterminer les erreurs et la manière dont on imagine l’avenir de la Méditerranée. La soirée s’est terminée avec les rythmes andalous et afro-marocaine Gnawa, typiques de l’héritage musical de Mogador.

L’hommage non- traditionnelle à André Azoulay a pris la forme d’un débat, ouvert à l’avenir de « la Méditerranée : 20 ans après le processus de Barcelone », animé par Andreu Claret, le directeur exécutif de la Fondation, qui a travaillé aux côtés de  Azoulay pendant 6 ans. Plusieurs personnalités euro-méditerranéennes et marocaines ont rejoint le débat : Serge Telle (Ambassadeur Français auprès de l’Union pour la Méditerranée), Antoine Messara (membre du Conseil Consultatif de la FAL), Mohamed Fahmy et Marjon Goethink (Chefs de Réseaux), Mohamed Tozy (Directeur du GEE), Leila Ghandi (Journaliste), et Driss Khrouz (Directeur de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc).

De son côté, Andreu Claret a mis le point dans son discours sur les réalisations de la Fondation pendant le mandat de Azoulay, conseiller du roi du Maroc et personnalité éminente dans le domaine du dialogue dans la région Euromed. « Azoulay, comme personne, incarne les valeurs de diversité et de dialogue, qui sont au cœur du travail de la FAL. Au cours de son mandat, la Fondation a gagné en visibilité et en crédibilité et en conséquence nous comptons aujourd’hui 4100 membres de la société civile, comparé à 1200 en 2005 ».

L’évènement a également été l’opportunité pour rencontrer les membres du réseau marocain de la Fondation Anna Lindh, dirigé par le Centre Nord- Sud pour la Coopération internationale, représenté par Mohamed Fahmi. Les 70 participants, provenant de plus de 24 villes marocaines différentes, ont bénéficié d’une journée de renforcement des capacités des médias, de la communication du développement, du financement des projets et de la gestion.

Retrouvez ci-dessous les articles concernant l’évènement :

Hespress
MAP
Febrayer
AFP
l'Economiste (1)
l'Economiste (2)
Reportage of channel 2M
Ashark Al Awsat
Les Eco
La nouvelle Tribune
Maghress
L'opinion

Pour voir les photos de l'evenment Cliquez ici