Celebrating 10 years of Anna Lindh Foundation Follow us on Twitter Like us on Facebook Subscribe to our YouTube channel Join us on Flickr

Un voyage de "trouver la vois" à "influencer les politiques"

Un voyage de "trouver la vois" à "influencer les politiques"

In December 2011, young Egyptian Moaaz Fawzi first joined the Young Arab Voices project, only to figure out that speaking his mind out loud is the first step on his path.

Moaaz Fawzi, un étudiant en médecine de 23 ans du Caire, était sur la place Tahrir en Janvier 2011 aux côtés de centaines de milliers de jeunes hommes et femmes partageant les mêmes idées exigeant un meilleur avenir. Moaaz dit: «J'avais besoin, comme la plupart de la jeunesse arabe et en particulier à la lumière des événements récents dans la région, d'une plate-forme pour exprimer mon point de vue, et comprendre le point de vue des autres ... et quelle meilleure façon de le faire que de se débattre ".

Moaaz a rejoint le projet des jeunes voix arabes, qui a été co-initié par la Fondation Anna Lindh et le British Council en 2011 en réponse aux besoins des jeunes de la région. Le projet est principalement financé par l'Initiative de partenariat arabe avec l'objectif global d'accroître les possibilités et les compétences des jeunes pour le débat et le dialogue afin de contribuer à l'édification de sociétés démocratiques et pluralistes dans la région arabe. À ce jour, le projet a engagé des milliers de jeunes directement (et des milliers d'autres en ligne) en Égypte, Jordanie, Libye, Tunisie, Maroc et Algérie en partenariat avec des organisations de la société civile et du secteur de l'éducation.

Moaaz a commencé son voyage avec Voix Arabes Jeunes (VJA) en poursuivant la formation de débat en Décembre 2011.   Après avoir participé à plusieurs débats pour aiguiser ses compétences, Moaaz a suivi une formation sur les médias sociaux organisée par VJA en Mars 2012 dans la ville d'Assiout.

Après une année pendant laquelle il a participé à de nombreux débats et formations de débat en cascade, Moaaz est devenu un orateur confiant et formateur et il était donc prêt à être sur le panneau, parmi un groupe de quatre jeunes hommes et femmes à travers l'Égypte, pour s'engager dans un dialogue avec Elders fondation en Égypte représentée par le président Jimmy Carter, présidente Mary Robinson et Gro Harlem Brundtland. Il a décrit son sentiment en disant: «la journée était historique ... et je suis fier, je faisais partie de cela, ca nous a donné l'occasion d'exprimer notre vision de la nouvelle Égypte, nous espérons, et les Elders nous ont donné leurs conseils et leurs expériences sur la construction d'un monde meilleur ».

Pour lire l'histoire complète de Moaatz et plus sur VJA, s'il vous plaît visitez: http://www.youngarabvoices.org/